• ANCIENS DU VAFC

 #1115013  par Placedge
 
On peut aussi ajouter Teddy Chevalier que j'ai rencontré hier sur la pelouse du RAEC Mons lors du match qui leur donne le titre.
Mon fils voulait une photo de lui, je l'ai interpellé et dis qu'on venait de VA et sa réponse a était : je reviens ?? Je lui ai dit avec plaisir et m'a répondu qu'il était triste pour nous et que des jours meilleurs arriveront. :|
 #1115546  par chris59410
 
https://www.va-fc.com/articles/21943
« LES ANCIENS DE VA » FONT PARTIE DE L’AVENIR DU CLUB!

Depuis sa création en 1913, VA a vu passer de nombreux joueurs qui ont porté fièrement le maillot Rouge et Blanc. Afin de valoriser ses glorieux anciens et de pérenniser son héritage, le VAFC a décidé de créer, au sein même du club, une entité dénommée « Les Anciens de VA ». Cette nouvelle structure est ouverte à tous les joueurs ayant porté au moins une fois en match officiel le maillot de l’équipe première de l’USVA et/ou du VAFC.

Retrouvailles et matchs caritatifs

Vitrine historique et fierté du club, « Les Anciens de VA » pourront être rassemblés pour des commémorations, des matchs caritatifs proposés aux clubs et communes de la région, des expositions ou des événements organisés par le club pour ses partenaires.

Cette nouvelle entité souhaite favoriser les contacts et les retrouvailles entre tous les anciens joueurs, toutes générations confondues afin de valoriser toutes les périodes où le club a porté fièrement les couleurs de la ville.

Des événements à venir

Un long et fastidieux travail de contacts avec tous les « Anciens de VA » est d’ores et déjà lancé, afin de leur annoncer la création de cette entité, qui leur est dédiée. Des événements sont déjà programmés et seront communiqués progressivement par le club. Le VAFC se réjouit d’avance de faire participer ses anciens au renouveau du club.

P.S: Pour tous les anciens joueurs que le club n’a pas encore réussi à contacter, n’hésitez pas à vous signaler au 06 03 89 76 45 ou par mail : anciensdeva@va-fc.com
Bravo VA ! :D :D
 #1115550  par VALWAYS
 
Super, on peut aussi faire l'amicale des anciens entraineurs car il commence à y avoir du monde.
Mais, concrètement, sur le terrain que se passe t-il ?
 #1115553  par fletcher
 
VALWAYS a écrit : 27 avr. 2024, 08:55 Super, on peut aussi faire l'amicale des anciens entraineurs car il commence à y avoir du monde.
Mais, concrètement, sur le terrain que se passe t-il ?
C'est l'équipe qui va jouer la saison prochaine en National. :mrgreen:
 #1115610  par JeffK21
 
VAFC : comment de vieilles rancœurs internes au club ont ruiné l’organisation d’un match de charité
Des stars du foot passées par VA et l’équipe de France pour un match de bienfaisance et célébrer les 110 ans du club. Le 1er Mai aurait dû être une grande fête au stade du Hainaut. Mais de vieilles rancunes, mauvais héritage du passé récent du club, ont tout mis par terre. Retour sur un échec qui laisse Abdes Ouaddou, à l’origine de l’événement, sincèrement triste et très déçu.

1. Des cadavres dans le placard
Depuis son arrivée l’été dernier, la nouvelle direction du VAFC a plus d’une fois souligné à quel point elle a hérité d’une institution écornée à tous les niveaux. « C’était une maison en ruine avec des vices cachés », synthétisait il y a peu un membre du club. Il y avait plus d’un cadavre dans le placard et il a fallu aussi appréhender les relations entre les salariés. Sur cet aspect, rien de très original dans la vie d’une entreprise où les affinités et les inimitiés font partie du quotidien. Sauf quand de vieilles querelles et de vieilles rancœurs explosent au grand jour pour faire capoter un projet caritatif qui devait par ricochet offrir une belle exposition au club et à Valenciennes dans son ensemble.

2. Des légendes du foot au Hainaut

Le 1er mai, devait se dérouler au stade du Hainaut un match de gala entre les légendes du VAFC et des anciens internationaux français dont la recette aurait été intégralement reversée à l’association Beniya pour venir en aide aux villages marocains victimes d’un tremblement de terre en septembre 2023. Beniya, c’est l’association humanitaire fondée par l’ancien valenciennois Abdes Ouaddou (2006-08) et son épouse Malika. Ce match de bienfaisance devait aussi servir de cadre aux célébrations des 110 ans du VAFC et le casting avait de la gueule. Sur l’affiche éditée mais qui ne sortira jamais, les Savidan, Kombouaré, Pujol, Ouaddou, Papin, Chelle, Six, figurent entre autres dans les rangs des anciens de VA. Et dans l’équipe des anciens Bleus il y aurait eu du très lourd. « On ne saura jamais qui mais on nous avait promis une très belle surprise », soupire aujourd’hui, à l’évocation de Zidane, Abdes Ouaddou, qui avait l’accord du Club des internationaux de football (CIF), pour venir.

3. Les vieilles rancunes refont surface

Tout semblait sur de bons rails. L’agglo avait prêté le stade du Hainaut à titre gracieux à l’association Beniya qui avait en charge toutes les assurances et l’organisation de la venue des anciens joueurs. Le VAFC avait été mis dans la boucle pour son savoir-faire en matière de sécurité dans l’organisation des rencontres. Mais dès les premières réunions, la machine s’est enrayée. Car, dans l’équipe locale d’organisation montée par Abdes Ouaddou, figurait un ancien salarié du club, que le joueur avait connu lors de son passage à VA et licencié par Eddy Zdziech en mai 2022. Cet ex-employé devait s’occuper d’enfants du district censés jouer en lever de rideau en étant coachés par des joueurs présents. Une mission similaire à celle qu’il a longtemps occupée au VAFC. Sauf qu’en apprenant sa présence, deux actuels salariés du VAFC avec qui il avait été en conflit ont vu cela d’un très mauvais œil et ne souhaitaient pas le voir occuper un quelconque rôle dans ce match événement. Sous peine de se retirer.

4. « Je suis tombé de haut, c’est bidon, enfantin »

« Quand j’ai appris ça, je suis tombé de haut, ça a été terrible, raconte Abdes Ouaddou. Et d’un seul coup, on a boycotté mes mails, mes appels. Mais je suis quand même libre de prendre qui je veux dans mon équipe, non ? C’est malheureux qu’à cause de vieux problèmes qui n’ont rien à voir, deux-trois personnes puissent mettre des bâtons dans les roues. Franchement, c’est bidon, enfantin. J’ai été capitaine ici, je porterai toujours le club dans mon cœur, mais c’est dingue de flinguer un projet comme celui-là pour rien. » Pas plus la nouvelle direction qu’Abdes Ouaddou n’avaient imaginé que de vieilles histoires, héritage de l’ancienne gouvernance du club, pouvaient resurgir ainsi alors que VA a changé d’ère en passant sous le pavillon de Sport Republic. L’ancien défenseur ne fait pas de généralités et épargne d’ailleurs le nouveau DG, Yoann Godin, arrivé en novembre, « Il a essayé de rattraper le coup mais au bout d’un moment c’était trop tard. »

5. Amertume et déception

Car à force de ne pas obtenir de réponse et voyant l’atmosphère se dégrader, les époux Ouaddou ont laissé tomber début janvier. « On a décidé d’annuler parce que ce genre d’événement, on le fait avec le cœur et ça sentait trop mauvais, cela ne servait à rien de continuer, se désole l’ancien international marocain. J’en garde beaucoup d’amertume, je suis un affectif, je fais les choses à fond et quand je suis déçu, je le suis pour longtemps même si j’aime toujours le club. » Le match de gala n’a été organisé nulle part ailleurs suite à cet échec, « car c’était aussi une occasion de rendre à Valenciennes ce que j’avais reçu en venant ici ». Au final, tout le monde a perdu dans cette histoire.

Source : La Voix du Nord - Julien Dufurier
 #1115722  par chris59410
 
https://www.lavoixdunord.fr/1458005/art ... -d-anciens
Football : VA crée un pont entre les générations à travers une section d’anciens joueurs

Tout joueur ayant disputé au moins un match en équipe première est membre de droit de cette section d’anciens qui se crée sous l’égide du VAFC. C’est en s’arrimant à son passé, glorieux ou non, que le club entend construire l’avenir.

Dans les salons du stade du Hainaut, ce vendredi-là, on se serait cru un soir de finale de Coupe de France. Stéphane Fugaldi, à qui le VAFC a confié le projet de créer une section d’anciens joueurs, a fait faire le tour des présents à la « légende » Serge Masnaghetti, meilleur buteur de l’histoire du club : Stéphane Grosselin, Dominique Corroyer, Arnaud Duncker, Christophe Piorun, Michel Pajot, Grégory Pujol, Xavier Henneuse, Jacques Glassmann, Sigamary Diarra, Guillaume Rippert et Rudy Mater. Ne manquait à l’appel de ce rassemblement intergénérationnel inaugural que le seul Bernard Chiarelli, pourtant annoncé.

La nouvelle direction du club avait en tête depuis sa prise de fonction la création de cette vitrine, « Les Anciens de VA ». « On essayait de trouver la meilleure manière de le faire, a expliqué le directeur général, Yoann Godin, devant l’aréopage de veilles gloires. Il fallait que ce soit sous l’égide du club. C’est hyperimportant, vous portez l’histoire, les valeurs et tout ce que peut représenter le VAFC sur son territoire. » Un élément supplémentaire du réancrage après lequel le club court.

Organisation « sauvage »

L’idée, derrière cette section, sera bien de permettre aux anciens de se retrouver, à travers des matchs, caritatifs ou non, des commémorations. « En tant que fils d’ancien joueur aujourd’hui disparu, je sais les super moments qu’ils pouvaient passer ensemble », a souligné Stéphane Fugaldi. Stéphane Grosselin a longtemps pris sur lui d’organiser des matchs « de manière sauvage », en se démenant pour trouver des partenaires et pouvoir acheter des équipements. Il s’en est occupé seul pendant une douzaine d’années, « je me suis essoufflé », avoue-t-il, bien content de voir aujourd’hui le club prendre le relais.

Cela pourrait aussi permettre de proposer un récit des 110 ans de VA, espère-t-il, qui ne se focaliserait pas uniquement sur les vingt dernières années. L’ancien capitaine était tout heureux d’entendre Yoann Godin citer « la génération dorée de 1992 », celle de l’enfance du directeur général, qui a fini par être ensevelie sous les débris de l’affaire VA – OM.

Fidèle au poste quand on fait appel à elle, elle sera comme souvent largement représentée lors des rencontres d’anciens qui se profilent. Une est calée le 18 mai dans le cadre des 90 ans du club d’Aulnoy, l’autre le 29 juin à Haubourdin contre les ex du LOSC. Deux autres devraient l’être, le 2 juin à Armentières et face aux anciens du bassin de la Sambre à une date restant à déterminer.
dooby59 liked this
 #1115747  par 6lex
 
JeffK21 a écrit : 28 avr. 2024, 11:01 VAFC : comment de vieilles rancœurs internes au club ont ruiné l’organisation d’un match de charité
Des stars du foot passées par VA et l’équipe de France pour un match de bienfaisance et célébrer les 110 ans du club. Le 1er Mai aurait dû être une grande fête au stade du Hainaut. Mais de vieilles rancunes, mauvais héritage du passé récent du club, ont tout mis par terre. Retour sur un échec qui laisse Abdes Ouaddou, à l’origine de l’événement, sincèrement triste et très déçu........
Comme quoi il est vraiment temps de se débarrasser de ce panier de crabes.
alVAro, Leakcim, dooby59 et 2 others liked this
 #1115992  par fletcher
 
Pour les anciens, Yannick Lalisse porteur de la flamme olympique dans le nord.