• Nouveau projet de fédération des supporters de VA : apportons notre pierre à l'édifice

 #1089688  par Exocet
 
LEONIDAS a écrit : 27 janv. 2023, 11:39 célébrer masnaghetti , je ne suis pas contre.... Mais dès le coup d’envoi passé.... Slogans anti fossoyeur 8)
Masna, immense respect !
Mais bien faire comprendre à l'autre truffe qu'il n'est ni du même monde, ni de la famille !!😉
 #1102757  par dooby59
 
VAFC : 110 ans méritaient bien une expo, un voyage fascinant au cœur du football valenciennois

Le VAFC fête ses 110 ans en 2023 avec une formidable exposition retraçant la longue histoire du club à travers des pièces issues de collections privées. Le projet initié par la Fédération des Supporters de VA est à découvrir gratuitement de samedi à mercredi prochain dans le hall de l’hôtel de Ville de Valenciennes.

[…]
Source : La Voix du Nord
VAFC : « j’ai déjà un petit musée chez moi », les collectionneurs au coeur de l’expo des 110 ans

Des supporters passionnés par le VAFC ont joué un rôle primordial dans la réalisation de l’exposition consacrée aux 110 ans du club en mettant en commun de très riches collections privées.

[…]
Source : La Voix du Nord

Si quelqu’un a les deux articles complets, merci par avance :wink:

Sur le deuxième article, il y a une vidéo (Dommage qu’elle ne soit pas accessible) et il y a l’air d’y avoir des sacrées reliques :shock: Le maillot Conforama, le maillot Loto Sportif, le maillot Dymat ou le maillot du National Sita (Un peu style Feyenoord et déjà avec le scapulaire à l’époque) :shock:

Bon, après, le maillot Groupe Valois est connu car c’est celui de l’affaire et où les images sur Glassman ont beaucoup tournés.

Image

Merci à cette personne d’avoir pu se procurer une telle collection et de nous en faire profiter 🙏

Je vois qu’il y aussi un sacré mur d’écharpes :shock:
Tout cela donne l’idée, que peut-être un jour, il pourrait y avoir la création d’un musée VA au stade du Hainaut :!:

Le club ferait bien de commencer à partir d’aujourd’hui, à se constituer une base d’archives en conservant déjà en premier lieu les maillots et les écharpes de chaque saison ainsi que les tickets de match qu’il édite, les éditions de La Voix du Nord/La Voix des Sports concernant VA ou encore un enregistrement en qualité optimale de chaque match :!: (Il doit y avoir aussi la possibilité de sonder des chaînes comme Canal+ (Ligue 1), Eurosport (Ligue 2), encore TF1 et France 3 (Téléfoot et Coupe de France) et France 2 (France 2 Foot) pour tenter de récupérer un maximum d’archives télévisuelles chez eux (Si c’est accessible) afin d’ouvrir un service en ligne type VAthèque. Tout cela, ces sont des discussions à mener avec les dirigeants actuels pour reconstituer progressivement et valoriser l’histoire de VA si on veut en faire un grand club :!:

Dans ce musée, on pourrait y trouver par exemple une copie de la Coupe de France pour marquer la finale de 1951 (Même si elle n’a pas été remporté par le club, elle a sûrement déjà été gagné dans le cœur des supporters de l’époque pour avoir été jusqu’en finale) ou encore tenter de récupérer une copie du ballon ou des fanions de la finale de l’époque.

Il y a pleins d’idées pour agrémenter un tel musée et une vitrine afin de valoriser l’histoire de VA pour le pousser dans ses retranchements vers l’avenir et gagner cet avenir !
Exocet liked this
 #1102762  par chris59410
 
https://www.lavoixdunord.fr/1387159/art ... -de-l-expo
VAFC: « j’ai déjà un petit musée chez moi », les collectionneurs au coeur de l’expo des 110 ans

Des supporters passionnés par le VAFC ont joué un rôle primordial dans la réalisation de l’exposition consacrée aux 110 ans du club en mettant en commun de très riches collections privées.

D’anciens joueurs viendront la visiter, Arnaud Duncker est même le parrain de l’exposition. La direction actuelle du club a aussi joué le jeu en mettant à disposition de très anciennes photos d’équipes. Jorge Maciel et ses hommes devraient également venir faire un saut, ce vendredi, avant de filer à Grenoble où ils sont attendus en championnat samedi soir. Rembobiner 110 ans d’histoire est forcément une œuvre commune mais les collectionneurs privés ont joué un rôle essentiel dans ce qu’il sera possible de voir jusqu’à mercredi à l’hôtel de ville.

Il y a Reynald, 47 ans, 34 ans de stade, qui empile les maillots depuis le milieu des années 90. « J’ai déjà un petit musée chez moi, j’en ai 340 à la maison, explique celui qui a attrapé le virus VA à la fin des années 80. J’ai aussi pleins de petits objets, des écharpes, des photos, uniquement sur le VAFC. C’est aussi une manière de garder une trace de l’histoire. » Ses plus belles pièces sont celles remises en main propre par les joueurs. Comme le dernier en date, un maillot offert par Dominique Corroyer, il y a quinze jours. Steve Savidan y avait aussi été de son petit cadeau que l’on pourra découvrir durant l’expo même si Reynald n’en présente « que » 82.

Boulet de canon et images Panini

Il y a aussi Michaël, 49 ans, supporters autant qu’archéologue qui raconte être passé tous les jours sur le chantier de démolition du stade Nungesser pour en récupérer des vestiges. Sièges, matériel du bureau, morceaux de murs, panneau indiquant les tribunes… C’est à lui qu’on doit une étonnante plongée dans les entrailles de l’ancien stade disparu. Il a même exhumé un vieux boulet de canon dans une des poutres soutenant une tribune.

On croise également Jimmy, quinze ans à accumuler les écharpes du club avant de s’ouvrir à tous les gadgets possibles et imaginables autour du VAFC et ça brasse large : de la pendule à la poupée en passant par le jeu de cartes. Le gaillard a aussi sorti de son placard une impressionnante collection d’images Panini qui renverra chaque visiteur à son idole de jeunesse. « Le but était qu’on puisse mettre en commun tout ce que chacun a dans son coin », explique Thomas Valentin de la Fédération des Supporters de VA. C’est réussi.
dooby59 liked this
 #1102763  par chris59410
 
https://www.lavoixdunord.fr/1387136/art ... u-football
VAFC: 110 ans méritaient bien une expo, un voyage fascinant au cœur du football valenciennois

Le VAFC fête ses 110 ans en 2023 avec une formidable exposition retraçant la longue histoire du club à travers des pièces issues de collections privées. Le projet initié par la Fédération des Supporters de VA est à découvrir gratuitement de samedi à mercredi prochain dans le hall de l’hôtel de Ville de Valenciennes.

Imaginez un voyage dans le temps inédit dans la galaxie du football valenciennois. On y pénètre par une réplique des antiques guichets du tant aimé stade Nungesser. On déambule ensuite au milieu de ces 110 ans d’histoire, toujours marqués de cette fierté rouge et blanche. De l’USVA au VAFC l’épopée commencée en 1913 comporte bien des chapitres que des amoureux du club rassemblés dans la Fédération des Supporters de VA ont décidé de rembobiner pour en offrir le meilleur, le plus inédit et le plus touchant aussi.

On revit la période dorée des années 50-60, quand VA s’était hissé en D1 avant d’en devenir un des cadors. On plonge de plein fouet dans la finale de la coupe de France 1951, perdu contre Strasbourg (3-0), mais qui demeure à ce jour la meilleure performance du club. On voyage aussi, de New York à Hong Kong, lorsque l’USVA reconnue pour son jeu chatoyant, fut sélectionnée pour partir en tournée représenter le foot français à la fin des années 60. On se souvient, encore, de ces matchs de gala au parfum d’Europe face au Borussia Dortmund ou au Real Madrid un jour venu se frotter aux Valenciennois à Nungesser.

Des vestiges de Nungesser
Les affiches de matchs, les coupures de presse, dont la plupart issues de La Voix du Nord et La Voix des Sports, reprennent les grandes heures et les coups de mou d’un club souvent chahuté par les aléas sportifs et extra-sportifs. Le mur d’écharpes comme celui de maillots – plus de 80 différents – viennent matérialiser ce temps qui a passé et tous ces joueurs qui se sont succédé.

Il y a des pièces d’une puissance historique folle dans cette exposition. Les nostalgiques vont être mis à rude épreuve devant les vestiges de Nungesser : des sièges, des morceaux de la mythique tribune de Fer, des lampes de l’ancienne tribune de presse… Et que dire de cette grande photo du Druide, Daniel Leclercq, la même qui fut exposée devant son cercueil, le jour de ses obsèques en 2019.

Football et passé minier
Il s’agit de football, bien sûr, mais aussi de patrimoine tant le club fait partie de l’âme de la ville. Le passé minier trouve logiquement sa place dans cette plongée au cœur du ballon rond à Valenciennes. Le club n’a pas de musée mais cette expo peut être le début de quelque chose tant elle parlera aux amoureux du VAFC autant qu’elle entretient le fil de l’histoire. Pour les frissons, mention spéciale à la vitrine dédiée au match de la dernière montée en Ligue 1, à Sedan, au printemps 2006. Au sujet de cet épisode, l’expo pourrait d’ailleurs se garnir d’une pièce maîtresse qu’on nous a demandé de garder secret. C’est de toute façon loin d’être le seul trésor d’un voyage qui en regorge.

De samedi 21 à mercredi 25 octobre dans le hall de l’hôtel de ville de Valenciennes. Entrée gratuite.
dooby59 liked this
 #1102764  par dooby59
 
Merci Chris :wink:

C’est fabuleux cette exposition ! Je savais qu’on avaient des supporters en or, mais on se rend compte qu’on a de véritables gardiens du Temple VA car l’accumulation d’objets pendant toutes ces années alors que le club ne l’a pas fait, c’est magique car c’est l’histoire de VA qui revit grâce à eux et cette mise en lumière.

D’ailleurs, ça donne une idée, c’est qu’il va falloir mettre en valeur un jour ces gardiens du Temple :

J’imaginerais bien des étoiles montantes avec le nom personnalisé et gravé sur chacune d’elle (Façon Hollywood Boulevard) sur les flancs extérieurs du bâtiment administratif du SDH :

Image

Chaque étoile symboliserait chaque âme qui ayant œuvré pour VA et de chaque côté du bâtiment administratif, pour la symbolique des gardiens de chaque côté du portail de l’antre, représenté par le bâtiment administratif, qui est le cerveau de VA.

Je suis convaincu que tout ce travail de ces quelques gardiens du Temple n’a jamais été vain mais qu’il va au contraire permettre une prise de conscience sur le fait que VA n’est pas un club sans âme et aseptisé mais qu’il a une histoire et que cela peut faire de nouveau exploser la ferveur que ce club mérite et qu’il va retrouver, j’en suis certain.

Je vois que l’article par du Borussia Dortmund aussi mais n’empêche que ça doit être le seul « grand » club européen à avoir connu Nungesser et le Hainaut 8) Content que ça ait été eux qui ait été choisi car ça avait quand même du sens de les inviter. C’est le meilleur modèle en terme de ferveur populaire puisque 2ème meilleur affluence d’Europe derrière le Barça et proche de nous quelque part puisque voisin géographique et club ouvriers de la Rhur, l’équivalent allemand de notre région.

Pour l’idée du musée, je vois que les esprits se rencontre ! Ça serait top que ça soit un projet (Un projet lourd à mener, mais l’idée est là).

En attendant d’avoir un musée physique, pourquoi ne pas avoir déjà un musée virtuel et photographier chaque pièce et répertorier sur une « VAthèque » ?

J’ai vu passer sur Twitter, il y a peu une sacrée relique aussi de notre histoire commune avec Strasbourg :
D’ailleurs, ce logo de VA sur le fanion peut laisser penser que l’histoire est tronqué et que l’histoire de VA reste énigmatique, qu’il manque des pièces du puzzle car si c’est le logo de 1951, ça prouverait que le logo de 1913 à 1976 indiqué sur Wikipedia n’est pas bon, depuis des années… (Source : Wikipedia (Rubrique Identité du club)).

Il y a 7 logos connus, mais je suis persuadé d’avoir su il y a quelques années qu’il y avait 12 logos à VA et que je n’affabule pas :?: :?: :?: (Mon poste de l’époque : ICI).