• Merci MONSIEUR Jean-Raymond Legrand

 #1079881  par chris59410
 
https://www.lavoixdunord.fr/1140581/art ... -retour-au
Football (R1): «Le foot m’a beaucoup manqué», confie Jean-Raymond Legrand, de retour au Saint-Amand FC

Président du VAFC de 2011 à 2014, Jean-Raymond Legrand s’est éloigné du monde du sport après la descente du club. Mais la passion l’a rattrapé au Volley Club de Valenciennes, où il aide son fils Arnaud à la reconstruction, et depuis peu dans le football comme président délégué du Saint-Amand FC. Il explique son ambition et ne cache pas qu’il souhaite aussi se prouver des choses.

Vous êtes donc de retour dans le foot comme président délégué du Saint-Amand FC, qu’est-ce qui vous amène là ?

« On est venu me chercher, les gens de Saint-Amand m’ont appelé, j’ai réfléchi un moment et puis j’ai accepté car c’est un club amateur très bien structuré et qui mérite beaucoup plus que son niveau actuel. On ne m’a pas demandé d’argent mais je peux apporter mon expérience et peut-être attirer quelques joueurs grâce à mon nom. J’ai gardé beaucoup de contacts avec les présidents de L1 et L2 et pourquoi pas récupérer des joueurs qui ne peuvent pas passer pro et éviter qu’ils ne disparaissent dans la nature. »

Le changement doit être radical ente la L1 avec VA et le niveau R1 ?

« Sincèrement pas tant que ça. On revit les mêmes choses : l’adrénaline sur le terrain, l’atmosphère dans les vestiaires, encourager les joueurs, être là quand il faut même si je ne vais pas à tous les matchs. Et puis le challenge est intéressant à Saint-Amand. On veut ramener le club au niveau national avec l’ambition d’aller en National d’ici plusieurs années. Montons déjà en N3 et ensuite ça peut aller vite car le club est très bien structuré et les gens s’investissent. »

« Si Saint-Amand n’était pas venu me chercher, je serais sans doute allé voir moi-même. Car le foot m’a beaucoup manqué pendant ces nombreuses années »

Qu’avez-vous fait depuis 2014 et votre départ de la présidence du VAFC ?

« J’ai coupé officiellement avec le sport mais j’étais toujours accro devant ma télé à regarder les résultats Je ne me montrais pas ici ou là, l’idée c’était de m’effacer un peu. J’ai aussi donné un coup de main il y a trois ans aux Sables d’Olonne (R3) où j’ai une maison, mais j’étais loin, ce n’était pas évident. J’aide aussi mon fils au volley à Valenciennes où il est président. Mais si Saint-Amand n’était pas venu me chercher, je serais sans doute allé voir moi-même. Car le foot m’a beaucoup manqué pendant ces nombreuses années. Je n’ai gardé que les bons souvenirs à VA, ce n’était que du bonheur, avec le temps on ne garde que les bonnes choses. »

À Saint-Amand vous avez retrouvé plusieurs anciens Valenciennois : Pujol, Perquis, Da Silva…

« Ça m’a fait très plaisir de les revoir, de leur taper dans la main en sortant du vestiaire comme on pouvait le faire à l’époque. Mais ça a aussi été dur émotionnellement car ça m’a fait prendre conscience que j’ai perdu beaucoup d’années de bonheur dans le sport depuis 2014. »

« Je n’ai gardé que les bons souvenirs à VA, ce n’était que du bonheur, avec le temps on ne garde que les bonnes choses »

Quel lien gardez-vous avec le VAFC ?

« J’étais supporter avant d’être président et je le suis redevenu ensuite. Je regarde tous les matchs, je suis ça de très près mais je ne vais que très rarement au stade, je ne m’y sens pas forcément très à l’aise. Et je suis toujours actionnaire du club. »

Un actionnaire proche de l’actuel président Eddy Zdziech ?

« Non. Si vous trouvez des gens qui s’entendent bien avec le président tant mieux. Je constate comme tout le monde mais je ne cherche pas la guerre, il fait ce qui lui semble le mieux, je ne suis pas là pour mettre des bâtons dans les roues. Disons qu’à Saint-Amand, c’est très différent, les décisions sont collégiales, ce n’est pas une seule personne qui décide de tout. »


« Je ne veux juste pas mourir en laissant l’image de 2014. Je veux montrer et me montrer que je suis capable de faire de bonnes choses dans le sport »
Que vous reste-t-il de vos années de présidence au VAFC de 2011 à 2014 ?

« Beaucoup de bons souvenirs. Mais si je suis tombé en 2014 c’est que je n’ai pas pris les bonnes décisions, ni su bien m’entourer ou écouter les bonnes personnes. C’est comme ça, ça ne sert à rien de vivre dans le passé mais j’ai appris de mes erreurs. Si on pouvait remettre le volley au plus haut niveau et monter comme on le souhaite avec Saint-Amand, ça rétablirait ma situation. »

Donc il y a un peu de revanche dans votre démarche actuelle ?

« Non, pas du tout. Ou alors uniquement vis-à-vis de moi-même. Je ne veux juste pas mourir en laissant l’image de 2014. Je veux montrer et me montrer que je suis capable de faire de bonnes choses dans le sport. Si on mène les deux projets à bien alors la boucle sera bouclée. »
Exocet, alVAro liked this
 #1083815  par lubanski
 
Pendant ce temps là, voir JRL qui prend la présidence de Saint Amand avec la volonté de rattraper le VAFC…
Là encore une belle preuve de sa méconnaissance du football…
Quoique avec ce fou d’EZ tout reste possible !
 #1083820  par alVAro
 
J'en ai discuté avec lui. À l'origine, c'est un intérim. Et l'objectif est la Nationale 3 (pas passé loin cette saison).

Alors il s'est peut-être pris au jeu comme ça a été le cas avec le Volley... Mais des objectifs comme ceux que tu annonces doivent aussi être pris pour ce qu'ils sont en réalité : une boutade avant tout.
 #1084126  par alacon
 
lubanski a écrit : 18 juin 2022, 23:53 Pendant ce temps là, voir JRL qui prend la présidence de Saint Amand avec la volonté de rattraper le VAFC…
En fait c'est l'inverse qui va arriver : c'est le VA du Z qui va bientôt rejoindre le Saint-Amand de JRL
Une montée pour le SAFC en fin de saison et pour VA une rétrogradation sportive avec liquidation pour repartir en National 3 et le tour est joué !
  • 1
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26