• Rapport DNCG - Finances du VAFC

 #1068088  par dooby59
 
La ville de Valenciennes annule une subvention accordée à l’association VAFC
M.De. | Publié le 25/02/2021

Ce mardi 23, les élus de Valenciennes, réunis en conseil municipal, ont décidé d’annuler le versement d’une subvention de 50 000 € accordée à l’association VAFC, pour la saison 2019-2020.

[...]
Source : La Voix du Nord
 #1068089  par Exocet
 
dooby59 a écrit : 25 févr. 2021, 18:59
La ville de Valenciennes annule une subvention accordée à l’association VAFC
M.De. | Publié le 25/02/2021

Ce mardi 23, les élus de Valenciennes, réunis en conseil municipal, ont décidé d’annuler le versement d’une subvention de 50 000 € accordée à l’association VAFC, pour la saison 2019-2020.

[...]
Source : La Voix du Nord

Le court article de la VDN:
Les finances de l’association VAFC de 2015 à 2019 ont été épinglées par la chambre régionale des comptes.

Il (Laurent Degallaix) s’est bien gardé de prendre position « sur ce sujet déjà assez compliqué pour les principaux concernés », la chambre régionale des comptes (CRC) ayant épinglé les finances de l’association VAFC – en charge de la partie amateur –, pour la période 2015-2019.

Laurent Degallaix, maire de Valenciennes, a néanmoins apporté quelques précisions quant à l’annulation partielle de cette délibération de décembre 2019, qui accordait une subvention de 50 000 € à l’asso. « Le club (pro) se doit d’assurer l’équilibre financier de la structure associative, a-t-il livré aux conseillers réunis mardi. Ce n’est pas à la ville de le faire, ce que nous faisons depuis plusieurs années. Ce n’est pas notre rôle de compenser les pertes. »

Suivant les conseils de la chambre régionale des comptes, la ville « a attendu » et différé, dans un premier temps, le versement de la subvention à l’association VAFC. À l’unanimité, les élus valenciennois ont finalement acté son annulation.
8)
 #1068099  par Exocet
 
jameswest a écrit : 26 févr. 2021, 11:28 50000 € C'est peu pour mettre la pression à EZ !!!
Oui, c'est pas un demi, à peine un galopin ! 8) :lol:
Néanmoins, c'est le début de l'apéro et des tournées, espérons ! 8)
 #1068107  par alVAro
 
Plus de 23 ans Fulgini.
 #1070563  par forza
 
Vous trouverez plus bas l'article de l'équipe ( juin 2020) qui résume la situation du club à cette époque.

En synthèse :
- en juin 2020, le club présente un déficit structurel de 3M€ voir plus ( hors covid), un déficit de 2,5 M€ et des dettes en veux tu en voilà
- Saison 2019/2020 équilibrée grâce au bonus de Tousart et Tameze (2,4 M€) et l le PGE de 2,5 M€
- Saison 2020/2021 : équilibrée grâce à vente de Cabral
En juin 2021, le club aura peut être remboursée une infime partie de ses dettes, sans plus et il n'est pas certain qu'il puisse même augmenter sa masse salariale de manière significative.

La diminution des prochains droits TV pour la ligue2 avec le retrait de Mediapro, la volonté de Canal + de ne diffuser que les affiches et le renoncement de Bein pour les autres matchs va impacter négativement le budget du VAFC. L'annonce aussi d'une ligue 1 à 18 clubs n'est pas une bonne nouvelle.

Donc, on repartira sur le même schéma avec un mercato malin ( selon EZ) qui va enrichir notre flopée de joueurs moyens . Même la vente de Doukouré ne permettra que d'assurer la saison 2021/2022.


Situation du VAFC à juin 2020
https://www.lequipe.fr/Football/Article ... rd/1146503

Et en clair
JOËL DOMENIGHETTI
Valenciennes joue une partie de son avenir aujourd’hui à la DNCG.

L’instance de contrôle et de gestion, qui a placé le club du Hainaut sous recrutement contrôlé dans la limite de la masse salariale figurant dans le budget prévisionnel
2019-2020 (2,8 M€), lui avait envoyé un courrier le 4 décembre 2019.
Elle y met en exergue la situation comptable au 30 juin dernier et « le déficit de 2,5 M€ ». Elle pointe un résultat d’exploitation « déficitaire de 5 M€ » considérant « la récurrence des écarts constatés entre la présentation initiale et l’atterrissage et également entre l’estimé au 15 mai 2019 et le réel au 30 juin 2019 », avec une masse salariale « en hausse de 180 000 € » et une subvention budgétée pour
100 000€ que le club « n’est pas en mesure de justifier ».
Elle regrette que les capitaux propres demeurent « négatifs à hauteur de 6,2 M€ » et que le montant des comptes courants d’actionnaires pour un total de 7,9 M€
soit bloqué jusqu’en janvier 2024 si l’équipe ne remonte pas en L1.
Alors que le VAFC avait pris l’engagement, le 28 mai 2019, de reconstituer ses capitaux propres en trois ans maximum.

La DNCG considère aussi très élevé le niveau d’endettement de juin dernier, soit « 1,9 M€ de dettes sociales, 2,6 M€ de dettes fournisseurs, 4 M€ de dettes financières
(centre d’entraînement) et 1 M€ d’autres dettes ». Enfin, elle pointe les nombreux litiges et un contrôle fiscal en cours non provisionnés pour un montant total de 4 M€.

Bref, le président Eddy Zdziech, que nous n’avons pas pu joindre hier soir, joue sa crédibilité. Il est toutefois possible qu’il ait trouvé un terrain d’entente pour percevoir
tout de suite environ 2 M€ d’indemnité de formation de l’OL pour le transfert de Lucas Tousart au Hertha Berlin. Et qu’il inclut en recettes 2,5 M€ de prêt garanti par
l’État lié à la situation sanitaire.

Sur le terrain de la gouvernance, les mouvements pourraient être également glissants. À l’été 2017, Zdziech avait conclu un pacte d’actionnaire avec Patrick Partouche. Le casinotier aidait financièrement (à hauteur de 1,125 M€) en échange de percevoir des intérêts et, trois ans plus tard – on y est–, se faisait rembourser. Ou bien il intégrait cet apport dans le capital, ce qui le transformait de facto en actionnaire principal. Eddy Zdziech conteste cette version. Il affirme que les différents apports d’actionnaires par le passé, plus sa dernière augmentation de capital, le 27 mai 2020,pour la holding qui détient la SASP VAFC, ont dilué la position de Partouche.
« Il croyait que j’allais me coucher, lâche Partouche. J’ai souscrit (à l’augmentation de capital fin mai en remettant au pot 500 000 €) et préservé mes droits. La relance, c’est mon métier (casinotier),pas le sien ».

Dans le viseur de la DTN
Ce qui est sûr, c’est que VA doit encore s’appuyer sur ses jeunes pour espérer augmenter ses recettes avec des futurs transferts.
Mais, en six ans, selon plusieurs témoins, Eddy Zdziech aurait considérablement
appauvri l’outil. Il a déjà usé trois directeurs de centre de formation (Fred Zago, de 2014 à 2017, Olivier Bijotat, de 2017 à 2019, et Bruno Plumecocq depuis).
La DTN s’est déplacée à deux reprises cette saison. Elle lui réclame de nombreux aménagements (2e terrain synthétique, un référent éducatif avec des moyens, des chambres décentes pour les jeunes). Sous peine de déclasser de la catégorie A le centre du Mont-Houy, ce qui ferait perdre des centaines de milliers
d’euros de subvention de l’UEFA au club.
Dernière modification par forza le 28 avr. 2021, 10:33, modifié 1 fois.
decksa59 liked this
 #1070564  par olive
 
Le Havre est dans la même configuration avec un dépôt de bilan pour la fin de saison si pas de repreneur
 #1070568  par fabva1
 
Après Eddy l'embrouille, Eddy l'assassin... Assassin de club, de formation, d'ambition, d'ambiance, etc...
Vivement Eddy le paria!!! :twisted:
alVAro liked this
  • 1
  • 320
  • 321
  • 322
  • 323
  • 324