• Ligue 2 - Saison 2017/2018

 #1071480  par Exocet
 
Barrages de maintien, suite et fin...

Battu 3-1 à l'aller, Niort a eu chaud... mais sauve sa tête en gagnant 2-0 face à Villefranche-en-Beaujolais (dommage pour les pots de vin espérés lors de la prochaine saison de Ligue 2 ! 8) :lol: )
D'un autre côté, l'histoire du match perdu sur tapis vert ne fait pas la perte des chamois, donc on peut avoir la conscience sereine ! :D

Résumé video:
cf https://www.beinsports.com/france/ligue ... nc/1691761
 #1071745  par Exocet
 
Deuxième manche à Nantes...
Les nantais se sauvent sans gloire, avec trucs et ficelles, et, disons, la bienveillance ou la complaisance de Mr Bastien, face à des toulousains qui l'emportent 1-0, but de leur serial buteur Vakoun Bayo, mais finissent le match à 10 contre 11...😔🙄 Ils auront perdu les barrages au match aller... 🙄

Liens et vidéo:
https://m.youtube.com/watch?v=NjtNee2G42M 😎
https://maligue2.fr/2021/05/30/ligue-2- ... louse-0-1/ 😎
 #1071768  par Cracoucas
 
Exocet a écrit : 30 mai 2021, 18:54 Deuxième manche à Nantes...
Les nantais se sauvent sans gloire, avec trucs et ficelles, et, disons, la bienveillance ou la complaisance de Mr Bastien, face à des toulousains qui l'emportent 1-0, but de leur serial buteur Vakoun Bayo, mais finissent le match à 10 contre 11...😔🙄 Ils auront perdu les barrages au match aller... 🙄

Liens et vidéo:
https://m.youtube.com/watch?v=NjtNee2G42M 😎
https://maligue2.fr/2021/05/30/ligue-2- ... louse-0-1/ 😎

J'aurais plutôt tendance à penser que Toulouse a perdu les barrages au match retour :mrgreen: Au match aller, certes ils perdent chez eux, mais visiblement ils ont été bien dominés et auraient pu en prendre 2 de plus, et là ça aurait été plus que compliqué. Mais ils ont tourné à 1-2 seulement, un moindre mal. Par contre au retour ils étaient dedans et auraient pu l'emporter par plus d'un but d'écart. Rien que ce pénalty... Les regrets sont au match retour.
 #1071770  par Exocet
 
Je ne faisais pas allusion à la physionomie de la rencontre, simplement au fait qu'une équipe qui joue son avenir sur un aller - retour doit au moins ne pas perdre à domicile... Mais, nous l'avons constaté à notre avantage cette saison, cette équipe toulousaine a des absences... Dommage car elle est aussi parfois très séduisante...
L'arbitrage, au match retour, ne rassure pas sur l'équité pourtant indispensable dans ces matches fatidiques.... 🙄🤔
 #1071928  par Exocet
 
Un constat accablant sur l'effet négatif de la nouvelle formule d'accession par barrage et play-off:

Ce système a été instauré en 2017-2018, puis renforcé par un play-off à partir de la saison 2018-2019...
Et le constat est simple: depuis, le troisième club de ligue 2 n'a plus jamais accédé à la Ligue 1...

L'AC Ajaccio, deux fois (2018 et 2020), Troyes en 2019, et Toulouse cette saison se sont vus écartés.
A cela quelles raisons ? Aux fatigues du championnat, viennent s'ajouter les matches de play-off qui émoussent les énergies, tandis que le club de ligue 1 barragiste peut préparer son match décisif en toute quiétude, avec match retour à domicile... Le challenger de Ligue 2 n'est guère avantagé !

Et quand, d'aventure, un club, comme Toulouse cette saison, se trouve sur le point de renverser la vapeur au match retour... il se trouve un arbitre aussi providentiel qu'incompétent pour sauver le club de Ligue 1, comme ce fut le cas pour le FC Nantes cette année quand Benoît Bastien "oublie" un pénalty à 0-1...
cf https://www.eurosport.fr/football/barra ... tory.shtml

Bref, ces barrages sont un bel os à ronger pour les prétendants de Ligue 2 à l'accession, mais surtout une super arnaque puisque leurs chances de décrocher le pompon sont quasi nulles...

Mais le foot ne fait pas exception, on peut en dire autant du Rugby où l'accession via les play-off et barrages de Pro D2 en Top 14 est du même acabit... Le club vannetais et Perpignan qui ont effectué une superbe saison en ont fait l'amère expérience et Biarritz, l'élu du barrage final va devoir batailler cruellement contre son voisin basque Bayonne, pensionnaire du Top 14... Les chances sont minces... 8)
 #1071949  par freddyl
 
Exocet a écrit : 11 juin 2021, 16:46 Un constat accablant sur l'effet négatif de la nouvelle formule d'accession par barrage et play-off:

Ce système a été instauré en 2017-2018, puis renforcé par un play-off à partir de la saison 2018-2019...
Et le constat est simple: depuis, le troisième club de ligue 2 n'a plus jamais accédé à la Ligue 1...

L'AC Ajaccio, deux fois (2018 et 2020), Troyes en 2019, et Toulouse cette saison se sont vus écartés.
A cela quelles raisons ? Aux fatigues du championnat, viennent s'ajouter les matches de play-off qui émoussent les énergies, tandis que le club de ligue 1 barragiste peut préparer son match décisif en toute quiétude, avec match retour à domicile... Le challenger de Ligue 2 n'est guère avantagé !

Et quand, d'aventure, un club, comme Toulouse cette saison, se trouve sur le point de renverser la vapeur au match retour... il se trouve un arbitre aussi providentiel qu'incompétent pour sauver le club de Ligue 1, comme ce fut le cas pour le FC Nantes cette année quand Benoît Bastien "oublie" un pénalty à 0-1...
cf https://www.eurosport.fr/football/barra ... tory.shtml

Bref, ces barrages sont un bel os à ronger pour les prétendants de Ligue 2 à l'accession, mais surtout une super arnaque puisque leurs chances de décrocher le pompon sont quasi nulles...

Mais le foot ne fait pas exception, on peut en dire autant du Rugby où l'accession via les play-off et barrages de Pro D2 en Top 14 est du même acabit... Le club vannetais et Perpignan qui ont effectué une superbe saison en ont fait l'amère expérience et Biarritz, l'élu du barrage final va devoir batailler cruellement contre son voisin basque Bayonne, pensionnaire du Top 14... Les chances sont minces... 8)
Faire une généralité sur si peu d'occurrences (4) me semble quelque peu hasardeux.
Les excuses sont faites pour s'en servir, et les arguments donnés ici aussi me semblent hasardeux :
- matchs de barrage qui aurait "émoussé" le club de L2 ? Il me semble que le weekend où en L2 on jouait le dernier match de barrage (Toulouse n'en a eu qu'un à joué), ça jouait encore en L1.
- l'arbitrage qui de toute façon plomberait le club de L2 ? C'est "arrivé" cette année (sous réserve qu'on soit d'accord avec le fait que la décision ne serait pas juste), et des erreurs d'arbitres, il y en a toute la saison...

Et de l'autre côté, on ne prend pas du tout en considération que le club de L2 a lui plus de chances d'être sur une dynamiques positives, là où celui de L1 serait sur une dynamique plutôt négative. D'un point de vu "psychologique", l'avantage ici serait normalement plutôt pour le club de L2.
Surtout si on ajoute des cas comme Nantes cette année : tout à perdre, alors que pour Toulouse, ne pas monter n'entraine pas nécessairement des conséquences aussi graves.

Plutôt que de chercher à expliquer ça par ces arguments douteux, j'aurais surtout tendance à dire qu'en règle général, le club de L1 à un budget largement supérieur au club de L2 et bien souvent de base un effectif plus large... Ce qui de fait que d'un point de vu purement "niveau de jeu", le favori est généralement la L1.
 #1071952  par Exocet
 
freddyl a écrit : 12 juin 2021, 12:22
Exocet a écrit : 11 juin 2021, 16:46 Un constat accablant sur l'effet négatif de la nouvelle formule d'accession par barrage et play-off:

Ce système a été instauré en 2017-2018, puis renforcé par un play-off à partir de la saison 2018-2019...
Et le constat est simple: depuis, le troisième club de ligue 2 n'a plus jamais accédé à la Ligue 1...

L'AC Ajaccio, deux fois (2018 et 2020), Troyes en 2019, et Toulouse cette saison se sont vus écartés.
A cela quelles raisons ? Aux fatigues du championnat, viennent s'ajouter les matches de play-off qui émoussent les énergies, tandis que le club de ligue 1 barragiste peut préparer son match décisif en toute quiétude, avec match retour à domicile... Le challenger de Ligue 2 n'est guère avantagé !

Et quand, d'aventure, un club, comme Toulouse cette saison, se trouve sur le point de renverser la vapeur au match retour... il se trouve un arbitre aussi providentiel qu'incompétent pour sauver le club de Ligue 1, comme ce fut le cas pour le FC Nantes cette année quand Benoît Bastien "oublie" un pénalty à 0-1...
cf https://www.eurosport.fr/football/barra ... tory.shtml

Bref, ces barrages sont un bel os à ronger pour les prétendants de Ligue 2 à l'accession, mais surtout une super arnaque puisque leurs chances de décrocher le pompon sont quasi nulles...

Mais le foot ne fait pas exception, on peut en dire autant du Rugby où l'accession via les play-off et barrages de Pro D2 en Top 14 est du même acabit... Le club vannetais et Perpignan qui ont effectué une superbe saison en ont fait l'amère expérience et Biarritz, l'élu du barrage final va devoir batailler cruellement contre son voisin basque Bayonne, pensionnaire du Top 14... Les chances sont minces... 8)
Faire une généralité sur si peu d'occurrences (4) me semble quelque peu hasardeux.
Les excuses sont faites pour s'en servir, et les arguments donnés ici aussi me semblent hasardeux :
- matchs de barrage qui aurait "émoussé" le club de L2 ? Il me semble que le weekend où en L2 on jouait le dernier match de barrage (Toulouse n'en a eu qu'un à joué), ça jouait encore en L1.
- l'arbitrage qui de toute façon plomberait le club de L2 ? C'est "arrivé" cette année (sous réserve qu'on soit d'accord avec le fait que la décision ne serait pas juste), et des erreurs d'arbitres, il y en a toute la saison...

Et de l'autre côté, on ne prend pas du tout en considération que le club de L2 a lui plus de chances d'être sur une dynamiques positives, là où celui de L1 serait sur une dynamique plutôt négative. D'un point de vu "psychologique", l'avantage ici serait normalement plutôt pour le club de L2.
Surtout si on ajoute des cas comme Nantes cette année : tout à perdre, alors que pour Toulouse, ne pas monter n'entraine pas nécessairement des conséquences aussi graves.

Plutôt que de chercher à expliquer ça par ces arguments douteux, j'aurais surtout tendance à dire qu'en règle général, le club de L1 à un budget largement supérieur au club de L2 et bien souvent de base un effectif plus large... Ce qui de fait que d'un point de vu purement "niveau de jeu", le favori est généralement la L1.
C'est un point de vue.... On peut néanmoins regretter le temps où les trois premiers de D2 accédaient à l'échelon supérieur. 8)
Espérer dans ce système de barrage n'en demeure pas moins une loterie aussi hasardeuse que l'Euromillion.... 😔🙄